L’Oréal – Sharing Beauty With All

Le jeudi 16 avril, j’ai été invité par L’Oréal, à Paris, pour en apprendre plus sur les initiatives de RSE de l’entreprise. Je n’étais malheureusement pas disponible, mais j’ai eu la chance de pouvoir compter sur Mathieu Calles, de Whaou Effect, pour me faire un compte-rendu de ce qui s’y est dit! L’Oréal a offert un petit-déjeuner, le reste des frais étant à la charge des participants.4p

L’objectif principal de cette rencontre était de présenter le programme « Sharing Beauty With All« , et de parler des avancées de L’Oréal en matière de développement durable. Ce programme s’appuie sur 4 piliers:

  • Innover durablement (design & sourcing);
  • Produire durablement (plus avec moins);
  • Consommer durablement (partager l’information);
  • Partager notre connaissance (équipes et partenaires).

Premier point que j’aimerais soulever: le groupe utilise 25 indicateurs. Ce qui est peu – la GRI en propose par exemple près de 80. C’est peu, mais pas forcément mauvais. L’idée est de se concentrer sur ce qui compte vraiment. C’est peut-être aussi plus « transparent » que de noyer le public et les actionnaires sous les chiffres.

Comme Unilever l’avait soulevé il y a quelques mois, L’Oréal voit 60% de l’impact environnemental de ses produit provenir de l’usage de ceux-ci. On se trouve donc du côté du client, et le gros défi est d’éduquer celui-ci. La question que je me pose toutefois est de savoir s’il ne s’agit pas d’une « excuse »: en disant qu’il s’agit d’éduquer le client, on se dédouane en quelque sorte de cet impact. Il faut aussi éduquer le client, oui, mais le produit lui-même doit être conçu pour avoir le moins d’impact possible.Trio1

Je voulais aussi mentionner qu’en 2020, L’Oréal sera prêt à fournir au consommateur une fiche complète sur l’impact. Ils structurent actuellement une base de données interne appelée CSR INDEX, sorte de fiche sur chaque produit. Cette information sera partagée avec les parties prenantes et sans réserve. Je crois que l’Oréal vise juste. Ou même « plein centre » tant je crois qu’une information claire, précise et honnête fournie aux consommateurs est vraiment « the next big thing ». Restera à rendre cette information intelligible pour les consommateurs, et ne pas les submerger avec des informations incompréhensibles.

Un dernier point qui est ressorti est le fait que le discours était très axé sur les résultats. Alors oui, ce genre d’événement est du ressort de la communication, mais c’est une communication sur les faits, le travail accompli et la vision du groupe. Je pense qu’on peut reconnaître et apprécier cette volonté affichée par L’Oréal de partager ses résultats en s’appuyant sur du concret, et en prenant le risque de la critique.

Publicités

Une réflexion sur “L’Oréal – Sharing Beauty With All

  1. Pingback: Interview – Alexandra Palt, Directrice Responsabilité sociétale et environnementale chez L’Oréal | Responsabilité sociale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s