Mesurer le Travail Décent

Je suis actuellement en train de travailler sur les indicateurs de Travail Décent de l’Organisation Internationale du Travail. Ces indicateurs ont été récemment créés, et je dois admettre qu’ils sont très intéressants! L’OIT propose des indicateurs statistiques (49 – dont 18 « main » et 31 « additional ») et légaux (21).

J’aimerais pouvoir appliquer ces indicateurs, qui s’adressent plutôt à des pays, à l’évaluation de la performance d’une entreprise dans le domaine, dans le cadre de problématiques d’investissement socialement responsable. Plusieurs questions se posent à moi, et vous pourrez peut-être m’aider:

  1. La première et la plus simple et complexe à la fois: est-ce vraiment pertinent? Si cela vise des pays, pourquoi s’entêter à appliquer ça à des entreprises?
  2. Dans le même ordre d’idée, comment appliquer des indicateurs légaux – qui visent donc à évaluer la réponse légale apportée aux questions de Travail Décent – à des entreprises qui n’ont aucune obligation légale d’appliquer certains d’entre eux. Devrais-je chercher des réponses du côté des codes de conduite, pour autant qu’il y en ait?
  3. Dois-je inclure un aspect « Comply or Explain »?
  4. Comment appréhender la question des fournisseurs? La plupart des entreprises appliquent ces critères de Travail Décent en leur sein, mais il est nettement moins sûr qu’elles fassent de même pour leurs fournisseurs.
  5. Comment gérer la multiplicité des cadres légaux entre les pays? Ce qui est obligatoire ici peut être facultatif là-bas, etc.

Bref, travail en cours, ou devrais-je dire « Decent Work in progress » (c’est les vacances, pardon). Je suis preneur pour toute suggestion!

Publicités

2 réflexions sur “Mesurer le Travail Décent

  1. Voilà un excellent devoir de vacances et de plus pertinent. Les grands groupes internationaux sont impliqués et contributifs des politiques sociales des pays dans lesquels ils opèrent. Dans le même ordre d’idée je me suis aussi intéressé à l’IDH (indicateur de développement humain) qui semble intéresser les agences de notations du secteur bancaire. Continuez…..A bientôt

  2. Merci Marc pour ces encouragements!
    Effectivement, l’IDH peut être très intéressant dans ce sens, avec les mêmes questions que celles que je me pose pour le Decent Work.

    Et pourquoi ne pas s’inspirer également du Bonheur National Brut, inauguré au Bhoutan?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s