Reporting RSE: une approche en 9 étapes

Il y a plusieurs mois, j’ai lu – via Traidcraft – une approche proposant 9 étapes pour faire son reporting RSE. Comme je l’ai trouvée intéressante, je la reproduit ici:

  1. Définir les objectifs sociaux et les valeurs éthiques de l’organisation.
  2. Être clair sur qui sont les stakeholders de l’organisation.
  3. Établir des indicateurs de performance par rapport auxquels les objectifs et les valeurs peuvent être mesurés.
  4. Mesurer la performance par rapport à ces indicateurs.
  5. Recueillir les opinions des stakeholders sur la performance de l’organisation.
  6. Rapporter tout de ce qui précède de la manière la plus équilibrée possible: il faut également montrer les éléments négatifs.
  7. Soumettre le rapport à un audit indépendant.
  8. Publier le rapport.
  9. Recueillir les commentaires des stakeholders sur les conclusions du rapport.
Publicités

5 réflexions sur “Reporting RSE: une approche en 9 étapes

  1. Bonjour,

    Premier message sur ce blog fort intéressant que je viens de découvrir. Il est d’autant plus intéressant pour moi que je me lance dans la RSE après un M2 et espère bientôt en devenir un praticien.

    Si on peut se féliciter que ne soit pas oublié les objectifs sociaux et les valeurs de l’entreprise, je trouve que ces étapes me semblent manquer de quelque chose.

    En effet, je ne comprends pas vraiment où est placée l’étape de la définition de la stratégie RSE. Pour moi, elle ne peut (ou devrait) être placée qu’après une réflexions sur les valeurs de l’entreprise (et donc pas au même niveau) et une consultation des parties prenantes. La RSE est une approche globale, or il est clair que l’entreprise ne peut tout traiter avec la même attention.C’est compréhensible mais encore faut-il savoir ce que les parties prenantes attendent de l’entreprise. Celle-ci prend un risque en préjugeant des attentes des parties prenantes. Il faut donc selon moi établir après avoir défini les valeurs de l’entreprise un seuil de matérialité des enjeux, en consultation avec les parties prenantes, et ensuite définir les enjeux traités selon les moyens dont l’on dispose. Après une fois ces enjeux traités, on peut réfléchir à quels objectifs précis (SMART) à obtenir et par quelle stratégie les obtenir. Un gros manque de la plupart des rapports DD que j’ai pu lire est fondé sur le manque d’explication de ces étapes.

    Finalement, il me semble utile d’ajouter une étape sur la façon dont la stratégie RSE va évoluer grâce aux infos contenues dans le rapport DD.

    Seule une telle démarche permettra aux parties prenantes externes de comprendre quelle est vraiment la façon dont l’entreprise intègre les enjeux RSE

    Cordialement

  2. Merci Florian pour ce commentaire très intéressant; et bienvenue!

    Je suis effectivement d’accord sur le fait qu’il manque un aspect sur la stratégie. Peut-être que l’auteur de ces étapes n’y a pas pensé, ou peut-être pense-t-il/elle qu’il s’agit de quelque chose d' »à part », et que ça ne doit pas figurer dans les étapes du reporting lui-même.

    Pour ma part, je ne saurais où placer un telle étape, même si je confirme son importance capitale. Idéalement au début, certes: on devrait toujours réfléchir avant d’agir.
    A l’occasion des mandats que j’ai pu effectuer dans le domaine du reporting, j’ai plutôt constaté l’inverse, aussi surprenant que cela puisse paraître! Souvent, le reporting a lieu d’abord, puis on réfléchit à la stratégie RSE. En effet, il y a d’abord une volonté (plus ou moins contrainte) de faire du reporting. On se base alors sur des guidelines telles que la GRI, et on fait un rapport, notamment en fonction des indicateurs qui sont demandés/que l’on a à disposition.
    Une fois le rapport publié, on se dit « tiens, par rapport à l’indicateur X ou Y, nous ne sommes pas très bons » ou alors « on a eu un peu de peine à rédiger quelque chose sur l’aspect social, car on ne fait pas grand chose dans ce domaine ». Et sur la base de ces constats, on met en place une stratégie. C’est en quelques sortes le monde à l’envers! Mais je peux garantir que j’ai observé cet enchaînement plus d’une fois. Disons que c’est un moindre mal: mieux vaut que cela se passe comme ça, plutôt que cela ne se passe pas du tout.

    Quoi qu’il en soit, je vous rejoins sur le fait qu’une meilleure explicitation de la stratégie de l’entreprise aiderait fortement à rendre le rapport plus intéressant pour ses lecteurs – et pour ceux qui le rédigent!

    • Merci beaucoup pour ce retour d’expérience. Ayant surtout un engagement associatif, je n’ai pas encore mis les mains dans le « moteur » de la RSE au sein d’une entreprise. Selon votre expérience, est-ce que les entreprises qui commencent par l’étpape reporting arrivent tout de même à questionner le business-modèle et les valeurs de l’entreprise ? Est-ce qu’on arrive finalement à une approche globale de la RSE et non pas du coup par coup sur là où l’entreprise a le plus de faiblesses ?

  3. Je n’ai malheureusement eu que peu de suivi avec les entreprises avec lesquelles j’ai travaillé. Dans un cas au moins, j’ai pu constater une évolution dans la stratégie. Mais il reste difficile de se prononcer là-dessus sur la seule base d’éléments perçus à l’extérieur de l’entreprise.
    Je pense que le reporting entraîne presque toujours un questionnement. Mais je crois aussi que pour l’instant les entreprises restent beaucoup au niveau managérial (« il faut mesurer les choses, car tout ce qui peut être mesuré peut être géré. »), et ont encore un peu de peine à faire le saut entre cette étape managériale et l’étape stratégique (https://responsabilitesocialeentreprise.wordpress.com/2011/04/13/les-5-etapes-de-la-responsabilite-sociale/). Mais on s’oriente pas à pas vers une approche plus globale de la RSE!

  4. Pingback: Reporting RSE: les étapes selon la GRI « Responsabilité sociale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s