Analyse de cycle de vie sociale: un outil pour la RSE?

L’analyse de cycle de vie (ACV) est un outil, une façon de procéder, qui se répand de plus en plus dans la responsabilité sociale. Nous en avions déjà parlé ici! Il faut dire qu’il est particulièrement utile de pouvoir déterminer l’impact environnemental d’un produit aux différents moments de sa vie. Je dis « environnemental » car c’est en général dans cette perspective que l’on emploie l’ACV. Mais on sait bien qu’un produit n’a pas qu’un impact environnemental, il a également un impact économique et social. Dès lors, pourquoi ne pas faire d’analyse de cycle de vie sociale?

Si l’on en croit ce que l’on peut lire dans cet article intéressant, l’ACV sociale (selon les recommandations de la Life Cycle Initiative) permet d’évaluer les impacts sociaux et socio-économiques, qu’ils soient réels ou potentiels, positifs ou négatifs, et cela en suivant la méthodologie précédente mais sous l’angle des parties prenantes affectées par les activités des différentes entreprises impliquées dans ce cycle de vie (travailleurs, communautés locales, consommateurs, société, etc.). Zoom_14mai09_athl

Je vois trois avantages potentiels pour une entreprise menant une telle analyse sur ses produits (ou ses services):

  1. Meilleure prise en compte des externalités. Encore une fois, les impacts d’une entreprise ne sont pas qu’environnementaux, il convient de prendre en compte également les impacts sociaux ou socio-économiques, qui peuvent aussi prendre la forme d’externalités.
  2. Meilleure identification des stakeholders impliqués et impactés. Quelles sont les parties prenantes « pertinentes » pour une entreprise à tel ou tel moment de la vie du produit de celle-ci? Utiliser cette approche de cycle de vie peut être un moyen très efficace d’identifier les stakeholders les plus importants.
  3. Amélioration de la stratégie globale. Ce point résume en quelque sorte les deux précédents: en prenant en compte les externalités socio-économiques et en identifiant au mieux les parties prenantes concernées, une entreprise pourra aisément établir une stratégie de réduction des impacts négatifs et de maximisation des impacts positifs. Elle aura une meilleure vue d’ensemble sur ses activités et sur le rôle qu’elle peut jouer dans la société.

Si vous êtes intéressé par ce sujet, pourquoi ne pas commencer vos recherches sur la Social Hotspots Database?

Publicités

Une réflexion sur “Analyse de cycle de vie sociale: un outil pour la RSE?

  1. Pingback: Analyse de cycle de vie sociale: un outil pour ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s