Reporting RSE: les étapes selon la GRI

La semaine passée, j’ai publié un court article présentant une approche en 9 étapes pour le reporting RSE. L’article ayant suscité de bonnes réactions, notamment un commentaire très intéressant, j’ai pensé intéressant de comparer ces 9 étapes avec celles suggérées par la Global Reporting Initiative dans sa brochure Le cycle GRI du reporting développement durable: Un manuel pour les petites et moins petites organisations.

  1. Préparer: Planifier votre processus de reporting développement durable GRI
  2. Dialoguer: Parler et écouter
  3. Définir: Cibler vos efforts
  4. Contrôler: construire votre rapport
  5. Le rapport: Vérifier et communiquer

On voit que, par rapport aux 9 étapes précédemment citées, la GRI accorde davantage de place au dialogue avec les stakeholders. Si les recommandations de Traidcraft portent sur la nécessité de recueillir les opinions des stakeholders sur la performance de l’entreprise et sur les conclusions du rapport (points 5 et 9), la GRI insiste davantage sur la nécessité d’identifier avec eux les « thèmes pertinents à aborder et à inclure dans » le rapport.

Le but d’un rapport étant d’être lu, je crois qu’il est primordial de chercher à satisfaire les attentes de ceux à qui il est destiné. Et je crois qu’adopter cette perspective d’échange de points de vue qui est celle de la GRI est plus judicieux que de recueillir des opinions sur des performances.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s