Réflexion – Pause – Explorer

Alors qu’une nouvelle année débute, il est temps pour moi de réfléchir sur ce qu’il s’est passé au cours de ces 12 derniers mois. Ca n’a pas été facile, je dois l’admettre. A peine eu-t-on l’impression de sortir de la crise du COVID que la guerre en Ukraine débutait. En plus de la douleur de voir des gens mourir inutilement, cela a apporté une pression et une incertitude supplémentaires, dont nous nous serions bien passés après deux années de pandémie.

Il a malgré tout fallu avancer. J’ai pour ma part, comme souvent, trouvé refuge dans le travail. Mon job à l’Institut des Sciences de l’Environnement occupe toujours la plus grande part de mon temps. Je ne saurais par où commencer pour décrire tout ce qui a été accompli au cours des douze derniers mois. Mais je dois dire que mes leviers favoris sont définitivement la stratégie, la gouvernance et la culture organisationnelle. C’est en travaillant sur ces aspects que j’ai le sentiment d’avoir le plus d’impact, et le plus de plaisir.

Je me dois toutefois de nuancer cette observation, car j’ai eu un plaisir égal lors de rencontres individuelles. J’en ai fréquemment avec mes collègues, pour parler de sujets qui leurs sont propres, parfois problématiques, parfois des choix à faire entre plusieurs opportunités. J’essaie autant que je peux de les aider, en les amenant à trouver des solutions qu’ils ou elles ont déjà au fond d’eux-mêmes et elles-mêmes.

Cela rejoint le travail que j’ai mené sur le front du mentorat. Tout d’abord avec le programme de mentorat de l’Université de Genève, auquel je prends part depuis 5 ans et qui m’a vu accompagner des étudiantes passionnantes (et un étudiant, tout aussi passionnant!), amenant avec elles des challenges très variés. Je suis leurs parcours professionnels avec intérêt, et une petite fierté de me dire que j’ai pu y contribuer, même dans de très petites proportions.

J’ai aussi lancé un programme de mentorat international avec Climate & Sustainability, une organisation dont j’ai pris la co-présidence en cours d’année. C’est un projet à la fois très simple et très complexe à mener. Simple de par le fait que l’on travaille dans un cadre établi, bien défini, celui de la relation mentorale. Complexe car les enjeux sont si variés entre mentees – « global south » pour la plupart – et mentors – Occident. Mais c’est en tous les cas passionnant là aussi, et je crois que le programme a déjà aidé aussi bien les mentees à trouver leurs voies, que les mentors à trouver leurs voix, celles de vrais leaders.

A ce stade, il me semble aussi important de réfléchir sur mes échecs. Pas de grand problème pour moi, heureusement. Ou peut-être est-ce le signe que je ne prends pas assez de risque… A quand remonte la dernière fois que j’ai entrepris quelque chose qui avait un vrai risque de ne pas aboutir?

2 choses que j’ai ratées en 2022:

  • Ma reprise de la méditation. Je sais que c’est bon pour moi, ça me fait objectivement du bien, la science le dit, mais je n’y suis pas arrivé. J’ai pensé à de nombreuses reprises « je dois m’y remettre », mais j’ai fini par repousser sans jamais m’y atteler.
  • Bien relancer mes activités de consulting. J’ai terminé un mandat en cours en 2022, et avais l’ambition d’en obtenir au moins un supplémentaire, mais ça n’a pas été le cas. Je reste indulgent avec moi-même, car je n’ai pas chômé sur d’autres fronts, mais je dois admettre que c’est une frustration. Je suis convaincu de pouvoir faire mieux cette année!

Ah et j’allais oublier, j’ai lu 26 livres cette année! Il y a eu 1-2 accidents de parcours, mais globalement je suis très heureux de ce que j’ai appris, découvert, exploré!

J’ai l’habitude de souhaiter pour la nouvelle année que nous puissions envisager un plus large « nous » et un plus long « maintenant ». 2023 ne fera pas exception. J’espère que nous saurons considérer le « nous » comme incluant un maximum d’individus – humains et non-humains – en s’inspirant du concept d’Ubuntu. Et que nous mènerons nos actions en pensant à leurs conséquences aujourd’hui, demain et après-demain.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s