Bonus des dirigeants de Volkswagen: l’autre solution

business-1370952_1280On a pu lire beaucoup de choses sur le scandale de Volkswagen et ce qui s’en est suivi, au cours des derniers mois. On a notamment pu lire que les dirigeants de VW n’allaient pas renoncer à leur bonus. Plus tard, on a pu lire que si, ils y renonçaient: mais seulement en partie – 30% – et que ce n’est en fait pas un renoncement, mais un « gel » des bonus. Bonus gelés donc, qui pourront être touchés dans 3 ans, « si la performance boursière est au rendez-vous ».

Je ne vais pas me prononcer sur le fait qu’ils puissent toucher des bonus après ce qu’il s’est passé. J’ai mon avis là-dessus, et vous aussi certainement.

Admettons cette idée de toucher un bonus comme normale et acceptable. Admettons que le fait de reporter ce bonus « à dans trois ans » fasse du sens.

Ne s’agit-il pas – qui plus est étant données les circonstances – d’une occasion remarquablement manquée? Une occasion de lier l’obtention de ces 30% de bonus non pas à la performance boursière, mais à la performance environnementale.

N’aurait-on pas pu imaginer que les dirigeants touchent leurs bonus dans 3 ans si « la performance environnementale est au rendez-vous »? Sans connaître véritablement la faisabilité d’un tel calcul, j’imagine que l’on aurait pu évaluer le surplus de pollution causé par les véhicules dont les tests ont été truqués. A partir de là, on aurait pu imaginer que les dirigeants n’auraient touché leurs bonus qu’à la condition que ce surplus ait été compensé, d’une manière ou d’une autre. Il faudrait bien sûr consacrer plus que ces quelques lignes pour trouver une solution acceptable, mais pourquoi pas?

G4-51 b. Report how performance criteria in the remuneration policy relate to the highest governance body’s and senior executives’ economic, environmental and social objectives.

La GRI préconise d’ailleurs que l’on rapporte sur le lien établi entre la rémunération des dirigeants et la performance environnementale, sociale et économique de l’organisation. Certaines entreprises, comme Intel par exemple, l’on déjà fait avec plus ou moins de succès et d’à-propos.

Une occasion que VW n’a pas su saisir.

Publicités

2 réflexions sur “Bonus des dirigeants de Volkswagen: l’autre solution

  1. Merci Steve! Une occasion de plus de vérifier que l’adage « Toujours demander à Julien Goy avant » tient la route 😉

    Plus sérieusement, j’ai de la peine à bien évaluer l’impact, en termes de relations publiques, d’un éventuel changement tel que celui-ci. Si demain les dirigeant de VW annonçaient finalement lier leur bonus à la performance environnementale de l’entreprise, comment cela serait-il perçu?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s