Dicter les règles du jeu: étiquetage environnemental

Il y a quelques temps, j’ai assisté à une conférence sur l’étiquetage et les possibilité offertes en termes de suivi, de transparence, d’éthique ou encore d’empreinte carbone. « Etiquetage environnemental » était le terme exact. C’était bien sûr passionnant! Mon attention a été retenue par une affirmation en particulier. On nous a en effet expliqué que la Migros et la Coop n’étaient pas représentées à cette conférence notamment parce que les deux enseignes ne veulent pas faire un tel étiquetage environnemental. Contrairement à Walmart et son fameux Sustainability Index.

« On ne veut pas faire d’étiquetage environnemental. » Si vraiment c’est ce que disent Migros et Coop, c’est que leurs dirigeants n’ont rien compris.

Il ne s’agit pas de savoir si vous voulez faire ou non de l’étiquetage environnemental.

Il s’agit de savoir si vous voulez dicter les règles du jeu. It’s about business, stupid.

Si vous êtes les premiers en Suisse à faire ça, c’est vous qui allez décider de comment cela doit se faire. Vous allez décider des contraintes. Ces mêmes contraintes qui seront imposées aux autres enseignes qui, sous la pression que vous aurez instaurée, se devront de faire comme vous. Ces autres enseignes à qui l’on demandera « Ils le font, eux, pourquoi pas vous? Qu’avez-vous à vous reprocher? ».

La question n’est pas de savoir si l’étiquetage environnemental vous intéresse. La questions est de savoir si vous êtes un leader. Ou un suiveur.

 

Publicités

3 réflexions sur “Dicter les règles du jeu: étiquetage environnemental

  1. C’est une bonne analyse. Je pense que Migros et Coop sont très au clair de la situation et prépare ceci dans l’ombre….
    Reste encore à savoir si les testes en cours en France depuis juillet ne vont pas dicter un cadre pour une réglementation européenne qui pourrait alors pas le mécanisme des bilatérales fournir un cadre dans notre pays.

  2. Je vous rejoins Alban: ils doivent sans doute préparer quelque chose. Mais préparent-ils leur propre manière de faire ou anticipent-ils sur la législation à venir (via la France comme vous en parlez, ou selon d’autres standards)?

    En tous cas, j’ai trouvé leur absence à cette conférence regrettable. Il aurait été intéressant de connaître si ce n’est leurs intentions au moins leurs avis!

  3. Pingback: Swisstainability Forum 2012 « Responsabilité sociale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s