Rapport financier biennal

De nombreuses entreprises publient un rapport financier trimestriel. Soit un rapport tous les trois mois. Pourquoi? Pour démontrer – aux actionnaires et à d’autres parties intéressées – que l’on a bel et bien fait du bénéfice sur cette période.

Sur cette très courte période.

Et comment fait-on du bénéfice sur une si courte période? En menant des projets sur le court terme. Et donc en laissant de côté les projets sur le long terme.

Les projets liés à la durabilité et à la responsabilité sociale s’inscrivent quant à eux plutôt sur le long terme. Et parfois, ils impliquent de perdre de l’argent au cours des premiers mois: il faut peut-être engager un spécialiste, mener un audit, trouver de nouveaux fournisseurs, etc.

Il est vrai que si l’on doit montrer que l’on gagne de l’argent tous les trois mois, ça devient compliqué.

Pourquoi ne laisserait-on pas tomber cette pratique de fournir des résultats trimestriels? On pourrait s’en tenir à un rapport annuel, non? Et tant qu’on y est, pourquoi ne pas publier un rapport tous les trois ans, ou cinq ans, en plus du rapport annuel. Il montrerait comment, sur une plus longue période, l’entreprise a réussi à créer de la valeur. De la valeur durable.