Pour une harmonie vie privée-vie professionnelle

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa question de l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle a été discutée plusieurs fois sur ce site. Il faut dire que c’est un thème central pour la responsabilité sociale interne. Nous avons abordé 3 axes sur lesquels s’appuie la problématique; et nous avons aussi abordé la question de savoir sur quelle durée devait se faire cet équilibre, suscitant ainsi un débat très intéressant.

J’ai lu il y a quelques semaines un article stipulant qu’il ne fallait pas parler d’équilibre privé-professionnel, mais plutôt d’harmonie. Un peu sceptique au départ – je suis toujours sceptique quand il s’agit de débattre de vocabulaire – j’ai tout de même lu cet article. L’auteure nous explique qu’il existe trois temps de travail pour chacun de nous:

  1. Au travail,
  2. A la maison,
  3. Dans notre tête, lorsque nous réfléchissons aux actions et choix faits au cours des deux premiers temps.

Le danger pour chacun de nous est que nous perdions trop d’énergie dans ce 3e temps. En effet, selon l’auteure, il ne peut y avoir d’équilibre: nous ne pouvons que faire des compromis qui ne sont pas optimaux. Travailler plus se fera forcément au détriment du temps passé à la maison, et vice-versa.

L’idée est dès lors de ne pas parler d’équilibre, impossible à atteindre, mais d’harmonie. Il faut gérer le stress associé à ce 3e temps en analysant ses choix en termes de trade-offs. Et donc de ne pas se soucier d’avoir passé plus de temps ici ou là, mais plutôt de chercher à atteindre un rapport satisfaisant entre privé et professionnel. Pourquoi pas?

Peut-on tirer des conclusions, et surtout des applications concrètes, de ce changement de perspective pour les entreprises?

Sans doute plus de flexibilité dans la gestion des horaires de travail. Travailler sur la base de « core hours » est intéressant: présence requise de 09h00 à 11h30 et de 14h00 à 16h30. La présence hors de ces heures est gérée par chacun. Et offrir la possibilité de travailler depuis la maison de manière ponctuelle.

Être clair, aussi, sur la possibilité ou non de solliciter les collaborateurs lorsqu’ils sont chez eux, après les heures habituelles de travail. Une pratique malheureusement trop fréquente. Il faut que les employés puissent se sentir libre et à 100% de se consacrer à autre chose que le travail lorsqu’ils le décident. Dans l’autre sens, il faut laisser la possibilité aux employés de travailler tard, ou le week-end.

Un concept d’harmonie vie privée-vie professionnelle peut-être prometteur, finalement. Verriez-vous d’autres applications concrètes de ce concept?

Publicités

Une réflexion sur “Pour une harmonie vie privée-vie professionnelle

  1. Pingback: Une carte de sens pour la RSE | Responsabilité sociale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s